Via Nostra, voyages culturels - Saint-Pétersbourg, le rêve de Pierre le Grand

Saint-Pétersbourg, le rêve de Pierre le Grand

RUS 220 - 6 jours / 5 nuits

Dates :

du 06/09/2019 au 11/09/2019

Prix :

1645 €

Fondée il y a trois siècles à peine, Saint-Pétersbourg fut édifiée sur le sol consolidé et assaini d’anciens marais alors qu’une guerre féroce opposait les armées suédoises, la première puissance nordique du temps, à celles de la Russie, cet audacieux rival tout juste sorti du Moyen-Âge. La volonté farouche de Pierre le Grand fit plier les Suédois et combla les marais. Mais elle fit plus encore. Le tsar fit de la ville nouvelle sa nouvelle capitale y installant pratiquement de force toute sa population. Les nobles durent alors s’y faire bâtir d’admirables palais pour complaire à leur terrible monarque cependant que celui-ci complétait son œuvre d’une construction grandiose rivalisant avec Versailles, Peterhof. Par la suite, les successeurs de Pierre Ier poursuivirent le même but, couvrant la ville d’édifices somptueux, y rassemblant de fabuleuses collections d’art qui font aujourd’hui de Saint-Pétersbourg une ville unique... la ville de Pierre.

1er jour : découverte de Saint-Pétersbourg
Vol avec escale Toulouse-Saint-Pétersbourg. Déjeuner libre. Arrivés à Saint-Pétersbourg, un tour de ville en bus nous permettra de découvrir la distribution des quartiers la ville : le quartier de l’Amirauté, l’Île Vassilevski, la forteresse Pierre et Paul, les quais de la Neva, le monastère et Institut Smolny, la Perspective Nevski... Nous aurons ainsi posé les jalons de nos prochaines visites. Dîner inclus et nuit à l'hôtel.

2ème jour : la nouvelle capitale des Tsars
En début de matinée, une promenade nous conduira, le long de la belle rue Millionnaïa, du palais de Marbre du comte Orlov, favori de Catherine II, à la place du Palais. Au centre de cette dernière, conçue pour exalter le pouvoir des tsars à travers une grandiose scénographie baroque, se dresse la colonne Alexandre qui commémore la victoire de 1812 sur les armées françaises. L’immense façade pistache du palais d'Hiver borde la place sur tout un côté. Ce monumental édifice baroque, dû à l’architecte Bartolomeo Rastrelli, fut longtemps la résidence des tsars avant d’accueillir les extraordinaires collections du musée de l’Ermitage. Notre première visite du musée sera consacrée aux collections d’art scythe ainsi qu’à celle des civilisations de l’Altaï. Essentiellement animalier, certainement emprunt de croyances chamaniques, l’art des Scythes exprime le mouvement avec une force et une sensibilité peu commune. Il ajoute aux représentations de cervidés, de félins et de rapaces qui décorent bijoux, armes et pièces de harnachement des monstres hybrides issus d’un bestiaire fantastique... Déjeuner inclus. En début d’après-midi, nous parcourrons la célèbre Perspective Nevski. Cette dernière est bordée d’églises, de magasins chics, de restaurants élégants et de quelques-uns des plus beaux bâtiments de la ville. Elle demeure aujourd’hui l’artère la plus animée de Saint-Pétersbourg comme elle l’était déjà du temps de Pouchkine, de Gogol ou de Biely... Nous visiterons au cours de cette promenade, l’imposante cathédrale Notre-Dame de Kazan qui fut édifiée dans un style classique au début du XIXème siècle puis nous gagnerons le musée national d'Ethnographie. Ce dernier présente de façon didactique un aperçu de l’incroyable diversité des peuples de la grande Russie, des Nenets animistes de la toundra aux Tchouvaches et aux Tatars de la Volga... Dîner inclus et nuit à l'hôtel.

3ème jour : une forteresse inexpugnable, maîtresse de la Baltique
En début de matinée, une promenade nous entraînera à travers le quartier de Petrograd, le berceau historique de la ville. Nous pourrons y voir maints souvenirs du fondateur de Saint-Pétersbourg comme la maisonnette d’où le tsar surveillait les travaux en 1703. Nous verrons également le croiseur Aurore dont les canons déclenchèrent l’attaque du palais d’Hiver en octobre 1917 puis nous découvrirons la puissante forteresse Pierre et Paul. Verrou érigé face aux armées suédoises, cette forteresse devint par la suite une prison politique dont le premier pensionnaire ne fut autre que le fils de Pierre Ier. A l’intérieur, nous pourrons admirer la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul qui, avec sa haute flèche culminant à plus de 120 mètres, est un des monuments emblématiques de la ville. Panthéon des Romanov, la cathédrale abrite une admirable iconostase baroque de 1720 ornées de 43 icônes. Déjeuner inclus. En début d’après-midi, nous nous rendrons sur l'île Vassilevski, la plus grande des 42 îles que compte le delta de la Neva. A la confluence de la petite et de la grande Neva, se dressent deux fortes colonnes rostrales entourées des figures allégoriques des grands fleuves russes. Le palais Menchikov, que nous visiterons ensuite, fut l’un des premiers monuments en pierre de Saint-Pétersbourg. Achevé en 1720 pour un ami d’enfance du tsar, ce palais récemment restauré abrite une très belle collection de meubles et d’objets d’arts du XVIIIème siècle qui témoignent des progrès rapides de l’occidentalisation forcenée engagée par Pierre le Grand. Puis, nous traverserons la Neva pour gagner l'Amirauté dont la flèche dorée et la caravelle qu’elle supporte sont devenues l’emblème de Saint-Pétersbourg. Plus loin, sur la place des Décembristes, qui nous permettra d’évoquer la révolte manquée de 1825, nous découvrirons la colossale statue du cavalier de bronze que Catherine II dédia à Pierre Ier. Enfin, la gigantesque cathédrale Saint-Isaac, dont la coupole dorée est haute de plus de 100 mètres, sera l’objet de la dernière visite de la journée. Edifiée au XIXème siècle, cette dernière fut luxueusement décorée de pierres dures. Dîner inclus et nuit à l'hôtel.

4ème jour : les palais des Romanov : Pouchkine (Tsarskoïe Selo) et Petrodvorets
En début de matinée, nous rejoindrons le palais de Pouchkine. Ce dernier est précédé d’un parc magnifique qui conjugue l’ordonnancement régulier d’un jardin à la française au savant désordre d’un parc aménagé à l’anglaise. Le palais actuel est dû à l’architecte de l’Ermitage, Rastrelli. Pour surpasser Versailles, le palais Pouchkine reçut une somptueuse décoration de pilastres, de colonnes et de sculptures qui furent – à l’origine – dorées à l’or fin ! A l’intérieur, nous découvrirons notamment le cabinet d’Ambre dont tous les murs furent recouverts de panneaux d’ambre jaune malheureusement pillés pendant la Grande Guerre Patriotique. Déjeuner inclus. En début d’après-midi nous gagnerons le parc du palais de Petrodvorets. Le palais de Peterhof – entièrement ruiné pendant la seconde Guerre mondiale – a fait l’objet, depuis la fin de la guerre, de restaurations incessantes. Son gigantesque parc est parsemé de quatre cascades et de plus de 140 fontaines. Le palais de Monplaisir, parmi les nombreux pavillons que comprend le domaine, était le préféré de Pierre le Grand. A l’intérieur, nous découvrirons une vingtaine de marines hollandaises, une belle salle d’apparat lambrissée de chêne ainsi qu’un cabinet de laque chinois... Retour à Saint-Pétersbourg en fin d’après-midi.
Dîner inclus et nuit à l'hôtel.

5ème jour : Saint-Nicolas-des-Marins et le palais Youssoupov
En début de matinée, une promenade nous conduira de la Nouvelle Hollande, ancien entrepôt de bois de construction navale, à la cathédrale Saint-Nicolas-des-Marins. Edifice baroque coiffé de cinq coupoles, Saint-Nicolas-des-Marins abrite une très belle iconostase en bois doré. Nous visiterons ensuite le palais Youssoupov. Ce palais, qui avait été somptueusement aménagé par les richissimes Youssoupov, fut transformé en musée après la Révolution afin que le peuple puisse découvrir la vie que menait l’aristocratie ! Déjeuner inclus. En début d’après-midi, nous nous rendrons au musée de l’Ermitage. Cette seconde visite nous permettra d’admirer les splendides collections de peintures occidentales qu’abrite le musée. Parmi les innombrables chefs d’œuvres qui s’y trouvent citons deux Madones de Léonard de Vinci, Saint Luc peignant la Vierge de Rogier Van der Weyden ainsi que la Sainte Famille de Rembrandt. Nous nous attarderons également dans les salles consacrées aux arts français des XIXème et XXème siècles où sont rassemblées de nombreuses oeuvres de Monet, de Cézanne, de Van Gogh mais également de Picasso et de Matisse... En fin d’après-midi, une promenade en bateau sur la Neva, un des moyens privilégiés pour apprécier le charme si particulier de Saint-Pétersbourg, nous conduira le long du canal Griboiedov (sous réserve). Dîner inclus et nuit à l'hôtel.

6ème jour : les collections du musée d'art russe
Inauguré en 1898 par Nicolas II, le musée d'art russe devait être l’équivalent pétersbourgeois de la galerie Tretiakov. Il abrite aujourd’hui la plus vaste collection d’icônes au monde dont les plus anciennes datent du XIIème siècle. Nous pourrons apprécier tout particulièrement l’Ange aux cheveux d’or ainsi que plusieurs icônes attribuées à Andrei Roublev. Le musée d’art russe présente également un vaste panorama de la peinture russe depuis ses premières manifestations au XVIIème siècle jusqu’à nos jours. Nous y découvrirons, entre autres, des tableaux de Repine, de l’étrange et fascinant Vroubel, de Chagall, de Malevitch et de Kandinsky... Déjeuner inclus puis, dans l’après-midi, vol avec escale Saint-Pétersbourg-Toulouse.

Nos prix sont calculés sur la base de 15 à 22 personnes. En dessous de ce nombre d'inscrits un supplément pourra vous être demandé afin de maintenir le départ du voyage. Dans le cas où le circuit ne regrouperait pas 10 inscrits, nous serions dans l'obligation de l'annuler.


Supplément chambre individuelle : 280 €

les vols Toulouse/Saint-Pétersbourg/Toulouse sur lignes régulières Air France, taxes d’aéroport incluses (114,98 € à ce jour)
l’hébergement 5 nuits en hôtel 3* (normes locales)
la pension complète du dîner du jour 1 au déjeuner du jour 6
les transferts et le circuit en autocar privé
l’accompagnement culturel d’un guide conférencier local francophone
les entrées dans les sites et musées mentionnés au programme
l’obtention du visa d’entrée en Russie par nos soins (100 € à ce jour)

les boissons
le déjeuner du jour 1
les dépenses personnelles
les pourboires usuels
les assurances assistance-rapatriement et annulation et bagages. Elles sont facultatives et correspondent à 3,9 % du montant du voyage
toute autre prestation non mentionnée dans le programme

Les ressortissants français doivent se munir d’un passeport valable six mois après le retour du voyage et comportant deux pages vierges en vis à vis. Votre passeport, ainsi qu’un formulaire rempli, une attestation d’assurance assistance-rapatriement et 2 photos d’identité, vous seront demandés au moins 60 jours avant le départ du voyage. Votre passeport vous sera rendu à l’aéroport le jour du départ. Pour les voyageurs n’appartenant pas à un pays de la communauté européenne, nous vous conseillons de vous adresser aux services consulaires de Russie.