Le Liban, mosaïque historique et culturelle

Baalbek Liban

Le Liban, mosaïque historique et culturelle

LIB 410 – Voyage accompagné par Anne-Marie Doray

Pays du Proche-Orient baigné par la mer Méditerranée avec ses 220 km de côtes, le Liban est connu depuis les temps anciens comme un territoire d’abondance et de richesses. Patrie des Phéniciens, un peuple de marins dont les racines remontent au IIème millénaire avant J.-C., qui a dominé le commerce et fondé des comptoirs et des cités tout autour de la Méditerranée pendant des siècles, le Liban devient un carrefour culturel et commercial de première importance. Jusqu’à son indépendance en 1943, il connut la domination de plusieurs grandes puissances qui laissèrent leur empreinte plus ou moins marquante sur le pays : les Perses, les Assyriens, les Grecs de Mécédoine, les Romains, les arméniens, les Grecs byzantins, les Arabes, les Seldjoukides, les Mamelouks, les Croisés, l’Empire ottoman et enfin la France. Des communautés de différentes confessions coexistèrent dès les premiers siècles de l’ère chrétienne ce qui confère aujourd’hui au Liban le caractère exceptionnel d’un État pluriconfessionnel. Mais de profondes tensions sociales et communautaires ouvriront la voie à une longue guerre civile entre 1975 et 1990 puis un conflit en 2006 contre Israël appelé la « Guerre des Trente-trois-jours ». Aujourd’hui le Liban, qui possède un patrimoine exceptionnel avec plusieurs sites classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, reste confronté aux enjeux géopolitiques régionaux de taille mais est un pays en mutation qui se reconstruit fièrement.

 

Le programme

1er jour : Toulouse – Beyrouth – Byblos
Vol Toulouse-Beyrouth avec escale. Dès notre arrivée, transfert et installation à l’hôtel à Byblos. Dîner inclus et nuit à l’hôtel à Byblos.

2ème jour : Byblos – Qalaat Faqra – source de l’Afqa – Byblos
Le matin, nous visiterons le site archéologique de Byblos, témoignage exceptionnel sur les débuts de la civilisation phénicienne, classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco. Depuis les premières installations d’une communauté de pêcheurs datant de 8000 ans, la ville fut continuellement habitée comme en témoignent les structures datant de différentes périodes : les premiers édifices urbains, les temples monumentaux de l’Age de Bronze, les fortifications perses, la voie romaine, les églises byzantines, la citadelle croisée, la ville médiévale et ottomane. Byblos est aussi directement associée avec l’histoire et la diffusion de l’alphabet phénicien puisque c’est là qu’a été faite la découverte de la plus ancienne inscription phénicienne gravée sur le sarcophage d’Ahiram, origine de notre alphabet contemporain. Nous découvrirons ensuite la cathédrale Saint Jean-Baptiste, bâtie en 1115 par les croisés. Ce bel édifice roman est flanqué d’un élégant baptistère à coupole. Après le déjeuner inclus, nous visiterons le site de Qalaat Faqra qui englobe un ensemble de ruines de l’époque romaine et byzantine réparties en trois secteurs : la tour, le petit temple et le grand sanctuaire. Enfin, nous découvrirons la source de l’Afqa, cadre légendaire du mythe d’Adonis. Dîner inclus et nuit à l’hôtel à Byblos.

3ème jour : Byblos – Tripoli – Grotte de Jeita – Byblos
Cette matinée sera consacrée à la découverte de la ville de Tripoli. Nous visiterons le Qalaat Sanjil ou château Saint-Gilles. Cette forteresse fut construite en 1103 par Raymond de Saint Gilles, comte de Toulouse, sur un emplacement stratégique déjà occupé par les Arabes en 636. La ville de Tripoli fut construite par le sultan mamelouk Qala’ûn en 1289 autour de la forteresse. Nous traverserons les ruelles animées des souks et nous atteindrons la madrasa al Burtasiya. Enfin, nous découvrirons les grottes de Jeita, un complexe composé de deux grottes karstiques interconnectées dont la plus petite se visite en bateau. Situées sur le flanc ouest du mont Liban, elle furent habitées dès la Préhistoire. Déjeuner inclus en cours de visite. Retour à Byblos. Dîner inclus et nuit à l’hôtel à Byblos.

4ème jour : Vallée de la Qadisha – Monastère de Qozhaya – Baalbek
Le matin, nous gagnerons la Vallée de la Qadisha, contiguë à la Forêt de Cèdres de Bcharré, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco. Il s’agit de l’un des derniers vestiges de l’ancienne forêt de cèdres du Liban qui ont souffert de l’excès d’abattage dû à une exploitation millénaire. Cette forêt, si elle est moins étendue que d’autres, elle abrite cependant les arbres les plus vieux dont certains, dit-on, seraient âgés de plus de trois mille ans. Alphonse de Lamartine fut émerveillé par les cèdres du Liban lors de son voyage : ils“sont les reliques des siècles et de la nature, les monuments naturels les plus célèbres de l’univers. Ils savent l’histoire de la terre, mieux que l’histoire elle-même”. Après le déjeuner inclus, nous visiterons le Monastère de Qozhaya. Dédié à Saint-Antoine le Grand, il appartient à l’Ordre libanais maronite. Enfin, nous gagnerons Baalbek. Dîner inclus et nuit à l’hôtel à Baalbek.

5ème jour : Baalbek – Anjar – Deir al Kamar
Le matin, nous visiterons le site de Baalbek. Située dans le nord de la plaine de la Békaa, cette ville antique date au moins de la fin du IIIème millénaire avant J.-C. Il s’agissait d’une ville phénicienne florissante où était célébré le culte de Baal. Les ruines visibles aujourd’hui datent essentiellement de l’époque gréco-romaine, même si elle conserve des traces de son passé plus ancien. Le site comporte trois sanctuaires principaux : celui de Jupiter, de Bacchus et de Vénus, bâtis par les empereurs Néron, Trajan, Hadrien et Antonin le Pieux. Le sanctuaire de Bacchus, construit au IIème siècle, est le mieux conservé et le plus célèbre. Ce site est classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco. Après le déjeuner inclus, nous visiterons les ruines d’Anjar, aussi classées par l’Unesco. Fondée au début du VIIIème siècle par le le calife Walid Ier à l’intersection de deux routes importantes, celle menant de Beyrouth à Damas et celle traversant la Bekaa et menant d’Homs à Tibériade, la cité offre un témoignage unique sur la civilisation Omeyyade. Dîner inclus et nuit à l’hôtel à Deir al Kamar.

6ème jour : Beiteddine – Dar el Qamar – Beyrouth
Le matin, nous visiterons Beiteddine. Cette ville située dans la région du Chouf et majoritairement habitée par des maronites, est connu pour son Palais construit au début du XIXème siècle par l’émir Bachir Chehab II. Il est aujourd’hui la résidence d’été du Présidents de la République libanaise. A proximité, nous découvrirons Dar el Qamar, un village pittoresque avec ses maisons typiques en pierre qui fut la capitale de l’émirat du Mont-Liban au début du XVIIème siècle jusqu’à la construction du palais de Beiteddine. Après le déjeuner inclus, nous gagnerons Beyrouth. Nous visiterons le musée national de Beyrouth qui abrite une très belle collection exposée de façon chronologique, depuis la Préhistoire jusqu’à la période mamelouke. Nous verrons entre autres le célèbre Sarcophage d’Ahiram, des statuettes votives phéniciennes provenant de Byblos, le Sarcophage d’Achille ou la mosaïque de Calliope et des sept sages retrouvée à Baalbeck… Nous découvrirons ensuite les vestiges archéologique du centre ville mais aussi la place des martyrs… Dîner inclus et nuit à l’hôtel à Beyrouth.

7ème jour : Beyrouth – Tyr – Sidon – Beyrouth
Le matin, nous visiterons le site de Tyr. Fondée selon la tradition en 2750 avant J.-C., Tyr fut la grande cité phénicienne qui régna sur les mers et fonda des colonies prospères comme Cadix et Carthage, et où fut, selon la légende, découverte la pourpre. Elle succomba à l’attaque d’Alexandre le Grand et une ville grecque, puis une ville romaine, s’élevèrent successivement sur ce qui est devenu un promontoire. Tyr, chantée pour sa grande beauté, qui fut le centre de commerce maritime et terrestre le plus important de la Méditerranée orientale, et dont les ruines témoignent de son glorieux passé, est aujourd’hui classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco. Après le déjeuner inclus, nous découvrirons Sidon. Construite sur un promontoire, elle est la capitale du royaume cananéen aux environs du XVème siècle avant J.-C. et développe le commerce maritime jusqu’à devenir l’un des plus importants ports de la Méditerranée orientale. Avec une longue et riche histoire, elle traversa les siècles contrôlée successivement par différents peuples : les Phéniciens, les Assyriens qui la ruinèrent en 677 , les Perses achéménides, les Macédoniens, les Séleucides, les Romains et plus tard les Croisés, les Arabes, les Ottomans… Avant de revenir à Beyrouth, nous visiterons le très intéressant musée du savon. Retour à Beyrouth. Dîner inclus et nuit à l’hôtel à Beyrouth.

8ème jour : Beyrouth – Toulouse
Transfert à l’aéroport. Vol Beyrouth-Toulouse, avec escale. Repas non compris. Arrivée à Toulouse. Fin de nos services.

* Pour des raisons techniques, en fonction des horaires d’ouverture et des disponibilités au moment de la réservation, l’ordre du programme et des visites pourra être modifié.

Tarifs et Conditions par personne

Tarifs TTCBase 15 à 22 personnes
Chambre double2 295 €
Supplément chambre individuelle425 €

Taxes d’aéroport et surcharge carburant à ce jour (révisables jusqu’à J-35) : 188 €

Conditions :

Nos prix sont calculés sur la base de 15 à 22 personnes. En dessous de ce nombre d’inscrits un supplément pourra vous être demandé afin de maintenir le départ du voyage. Dans le cas où le circuit ne regrouperait pas 10 inscrits, nous serions dans l’obligation de l’annuler.

Le prix comprend :

  • les vols avec escale Toulouse/Beyrouth/Toulouse avec la compagnie aérienne régulière Air France,
  • les taxes d’aéroport, à ce jour, sous réserve d’augmentation jusqu’à l’émission des billets soit environ 4 semaines avant la date de départ,
  • le circuit en autocar privatisé selon le programme,
  • l’hébergement en hôtels 3*, 4* et 5* (normes locales), petits-déjeuners inclus,
  • les repas comme indiqué dans le programme soit 13 repas,
  • l’accompagnement culturel d’Anne-Marie Doray assistée d’un guide local francophone,
  • les entrées dans les sites, musées et monuments mentionnés au programme,
  • les frais de visa, obtenus sur place.

Le prix ne comprend pas :

  • les boissons,
  • les repas libres comme mentionnés dans le programme,
  • les dépenses personnelles,
  •  les pourboires usuels,
  • les assurances assistance-rapatriement et annulation-perte de bagages. Elles sont facultatives et correspondent à 3,9 % du montant total du voyage,
  • toute autre prestation non mentionnée.

Formalités :

Les ressortissants français doivent se munir d’un passeport valide six mois après la date de retour du voyage et sans visa ou tampon israélien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *